Home » Non classé

Category Archives: Non classé

LOTO du FSE, vendredi 17 novembre à partir de 18 h

Le FSE (foyer socio-éducatif) du collège organise un LOTO le vendredi 17 novembre qui aura lieu à la salle de la Renaissance à Crespin à partir de 18 h. 
Une restauration sur place est prévue.
Les bénéfices de cette vente permettront de financer les actions sociales et éducatives du FSE.
Les élèves adhérents au FSE (cotisation annuelle de 2 euros) bénéficient de réductions pour les voyages scolaires, d’accès à divers ateliers (jeu de société, scrapbooking, science, etc.)

Vente de gâteaux par le FSE lors des rencontres parents-professeurs

Une vente de gâteaux et de boissons organisée par le Foyer Socio-Éducatif (FSE) aura lieu lors des rencontres parents-professeurs. Le prix pour une part de gâteau ou une boisson est de 50 centimes.

Les bénéfices de cette vente permettront de financer les actions sociales et éducatives du FSE pour le plus grand profit des élèves !

Les élèves adhérents au FSE (cotisation annuelle de 2 euros) bénéficient de réductions pour les voyages scolaires, et bien d’autres activités.
N’hésitez donc pas à manger quelques gâteaux et à faire adhérer votre enfant au FSE !

Loto de l’association sportive des samedi 7 et dimanche 8 octobre 2017

L’association sportive du collège Froissart organise son week-end loto les samedi 7 et dimanche 8 octobre 2017.

Le samedi, la première boule sera jouée à 17 h 30 pour gagner des bons d’achats de 15 € à 500 €.

Le dimanche le lancement se fera à 15 h pour des gains allant de 20 € à 1 200 €.

Une restauration et une buvette seront proposées sur place.

Nous vous attendons nombreux à la salle de la Renaissance, Rue Désiré Pelabon à Crespin !

Organisation de la rentrée des classes

6e

La rentrée des élèves de 6e aura lieu le lundi 4 septembre à 9 h.

Les élèves seront pris en charge par leur professeur principal et resteront au collège toute la journée, jusqu’à 15 h 30.

Les parents qui le souhaitent pourront accompagner leur enfant en classe ce jour-là et assister à la première heure de cours, de 9 h à 10 h.

Le jour de la rentrée, le repas du midi sera offert à tous les élèves, même s’ils sont externes le reste de l’année. Les élèves sous traitement médical doivent ramener leurs médicaments et leur ordonnance.

Les parents sont cordialement invités à la réunion d’information et de présentation du collège animée par la direction et les professeurs principaux qui aura lieu le lundi 4 septembre à 16 h, dans la salle culturelle du collège.

À partir du mardi 5 septembre, les emplois du temps des élèves de 6e entrent en application et les demi-pensionnaires doivent rester déjeuner au restaurant scolaire.


5e

La rentrée des élèves de 5e aura lieu le mercredi 6 septembre à 9 h.

Les élèves seront accueillis par leur professeur principal et resteront au collège jusqu’à 12 h.

À partir du jeudi 7 septembre, les emplois du temps entrent en application et les élèves demi-pensionnaires doivent rester déjeuner au restaurant scolaire.

Les parents sont cordialement invités à la réunion d’information animée par la direction et les professeurs principaux qui aura lieu le jeudi 7 septembre à 16 h 30, dans la salle culturelle du collège.


 4e

La rentrée des élèves de 4e aura lieu le mercredi 6 septembre à 8 h.

Les élèves seront accueillis par leur professeur principal et resteront au collège jusqu’à 11 h.

À partir du jeudi 7 septembre, les emplois du temps des 4e entrent en application et  les demi-pensionnaires doivent rester déjeuner au restaurant scolaire.

Les parents sont cordialement invités à la réunion d’information animée par la direction et les professeurs principaux qui aura lieu le vendredi 8 septembre à 16 h 30, dans la salle culturelle du collège.


 3e

La rentrée des élèves de 3e aura lieu le mardi 5 septembre à 9 h.

Les élèves seront accueillis par leur professeur principal et resteront au collège jusqu’à 16 h 30.

Lors de cette journée de rentrée, tous les élèves de 3e participeront à une sortie d’intégration sur le secteur CRESPIN / QUIEVRECHAIN.  Ce jour-là, les parents doivent prévoir pour leur enfant un pique-nique emballé dans un sachet plastique étiqueté à son nom qui sera conservé dans les réfrigérateurs du collège en attendant l’heure du déjeuner. Les élèves sous traitement médical doivent ramener leurs médicaments et leur ordonnance.

Les élèves de 3e sont libérés de cours le mercredi 6 septembre.

À partir du jeudi 7 septembre, les emplois du temps des 3e entrent en application et les demi-pensionnaires doivent rester déjeuner au restaurant scolaire.

Les parents sont cordialement invités à la réunion d’information (Diplôme National du Brevet, orientation, etc.) animée par la direction et les professeurs principaux qui aura lieu le mardi 5 septembre à 16 h 30, dans la salle culturelle du collège.

Résultats du Diplôme National du Brevet – session juin 2017

Les résultats du Diplôme National du Brevet seront affichés au collège, mercredi 12 juillet 2017 à 14 h.

Les candidats peuvent consulter leurs résultats en se rendant sur le portail internet de consultation des résultats de l’académie de Lille dont l’adresse est http://resultat.ac-lille.fr/.

La cérémonie de remise des diplômes aura lieu au mois d’octobre.

Atelier de robotique 2016/2017

Lors de cet atelier, les élèves inscrites ont découvert les principes de la programmation de robots.

Le but était de faire rouler les robots sur une piste et de les faire s’arrêter sur la ligne d’arrivée.

Après avoir découvert les composants dont le robot est équipé, elles ont choisi les moteurs pour le faire avancer puis le capteur de ligne situé à l’avant du robot pour s’arrêter. Le principe de ce capteur est simple : il peut donner l’information de la couleur de la piste (noir ou blanc), ainsi dès que le robot arrive sur la ligne noire à l’arrivée, les moteurs peuvent s’arrêter.

Il a fallu chercher comment programmer tout cela à l’aide d’un logiciel pour que le robot ait le bon comportement (avancer puis s’arrêter seul sur la ligne d’arrivée).

Pour illustrer le fonctionnement de leur robot, les élèves ont réalisé un petit film :

Projet « Viens découvrir ma région ! » : une semaine pour visiter les Hauts-de-France

La semaine du 12 au 16 juin, quinze élèves du collège Jehan Froissart ont endossé le rôle d’ambassadeurs de leur région, pour la faire visiter à douze élèves parisiens.

Les objectifs de cette semaine furent les suivants : apprentissage de la vie en collectivité, des différences entre individus et groupes, et découverte de la région. Les élèves, au cours de la semaine, ont eu l’occasion de visiter plusieurs lieux représentatifs de la région, en y ajoutant une pratique physique : randonnée, VTT ou course d’orientation.

Journée 1 : Arrivée au gîte, intégration des élèves au collectif, découverte des règles de vie collectives

Lors de la première journée, pendant que les élèves de troisième restaient au collège pour suivre les cours de la matinée, les autres ont chargé les voitures et la remorque, pour aller repérer le gîte et faire les courses de la soirée et du lendemain.

À leur arrivée, les parisiens, accueillis par les professeurs d’EPS puis les élèves du collège Jehan Froissart, font connaissance. Pour les aider, ils sont plongés dans un speed dating, suivi d’un jeu d’intégration.

Les enseignants d’EPS en ont profité pour expliquer les règles de fonctionnement en grand groupe.

Ingrédient typique de la journée : le Vieux-Lille, le maroilles.

Journée 2 : Char à voile manqué (pas de vent), randonnée aux deux caps, visite de Wissant

Au Cap Blanc Nez

Levée aux aurores, à 6 h 30, pour arriver à l’heure sur le site de char à voile. Le vent force 5 de la veille est totalement tombé, et, malheureusement, les élèves vivent leur première déconvenue : le char à voile est annulé. Mais, pas de panique, il y a plein de choses à faire sur la côte : visite de Cap Gris Nez et Cap Blanc Nez, randonnée et jeux de plage, visite de Wissant et des bunkers alentours. Au retour, un groupe rentré plus tôt en profite pour faire un peu de VTT orientation.

Ingrédient typique de la journée : le speculoos, le Vieux-Lille, le maroilles.

Journée 3 : Visite du centre historique minier de Lewarde, randonnée jusqu’au sommet des deux terrils les plus hauts d’Europe (Loos-en-Gohelle)

Au centre historique minier de LEWARDE

La journée de mercredi est centrée sur la thématique de la mine. Les élèves ont visité le centre historique minier de Lewarde, et gravi les deux terrils de Loos-en-Gohelle.

Ingrédient typique de la journée : le chicon.

Journée 4 : Visite de Bailleul et des alentours (Mont Noir) avec des épreuves de course d’orientation et de VTT

Pour permettre aux élèves de se reposer après des journées pleines de longs trajets, ce jeudi, pas plus de dix minutes de voiture. Le matin, tout le monde se retrouve en course d’orientation autour de Saint Jans Cappel et du Mont Noir.

L’après-midi, les volontaires sont partis faire du VTT-orientation, tandis que les autres sont allés visiter Bailleul, et admirer son beffroi.

Ingrédient typique de la journée : frites, fricadelle et sauce du nord.

Journée 5 : Promenade dans le Vieux-Lille, accompagnement des parisiens jusqu’à la gare Lille-Europe

A Lille

Dernière matinée pour le groupe, qui s’est promené dans le centre historique de Lille, pour finir par accompagner les parisiens jusqu’à la gare. Après les échanges de contacts, les élèves se quittent, fatigués et bronzés.

Un grand merci aux élèves pour leur attitude irréprochable et aux collègues pour leur participation.

L’équipe d’EPS

La dictée Francophone France-Québec

Vendredi 24 mars 2017, les élèves de troisième et de sixième du collège ont participé à la dictée francophone France – Québec, pour la première fois.

Au travers de l’orthographe, élément essentiel de notre langue, cette opération vise à créer du lien entre les pays francophones. Elle permet à chacun de découvrir de nouvelles cultures, la langue constituant un pont dans l’ouverture à l’autre.

Les textes ont été surprenants, mais certains ont montré une bonne maîtrise de l’orthographe, en obtenant la note de 15,  voir plus. Bravo à tous ! D’autres ont encore quelques notions à maîtriser, mais l’année prochaine, prenons le pari que les améliorations seront bien visibles.

Les trois meilleures copies ont être transmises  aujourd’hui à la section régionale afin de déterminer qui, du Nord, sera retenu. Nous croisons les doigts pour nos élèves.

Les élèves qui ont été sélectionnés pour représenter notre collège lors de cette dictée ont été : Segard Camille de (3B), Dieu Elisa (3B) et Juliette Scouvemont de (3d).

C’est avec plaisir que nous venons d’apprendre que Camille Segard a été sélectionnée à l’échelle de la zone de Cambrai.

Elle s’est classée 3e sur 2 400 candidats répartis dans 400 établissements des Hauts de France, et a participé à la remise des prix le 16 juin 2017, à l’Hôtel de ville de Cambrai, où elle a reçu un premier prixBravo Camille !

Une rencontre émouvante et bouleversante avec Esther Senot, rescapée d’Auschwitz

Article publié par Mme Ribaucourt, professeur d’histoire-géographie

Mme Senot montre le numéro tatoué sur son avant-bras : 58139

Mme Senot est venue mardi 9 mai 2017 après-midi rencontrer les élèves de 3e du collège, afin de témoigner de l’horreur et de l’atrocité des camps de concentration et d’extermination de la Deuxième Guerre mondiale.

Esther Senot est née en 1928. Quand ses parents quittent la Pologne, Esther a 6 mois. Elle grandit en France, à Paris, y fait ses études et obtient son certificat d’études en 1940. Pour ses parents la France est le pays de la Liberté, de la Démocratie ; « Il ne peut rien nous arriver ».

La Deuxième Guerre mondiale éclate. La moitié nord de la France est envahie et occupée par les armées de l’Allemagne nazie. Dès le mois d’octobre 1940, le gouvernement de Vichy dirigé par Pétain met en place des mesures antisémites à l’encontre de la population juive française : des lieux publics, certaines professions  leurs sont interdits ; le port de l’étoile jaune est obligatoire, on impose aux Juifs  le recensement auprès de la gendarmerie française, le couvre-feu est de rigueur à partir de 20 h….

La famille échappe aux premières rafles ainsi qu’à celle du « Vel d’Hiv » du 16 juillet 1942. Le lendemain Esther Senot quitte l’appartement pour vérifier qui, au sein de ses proches,  a échappé à la rafle ; à son retour ses parents, sa sœur et son frère ne sont  plus là et ont été arrêtés. Esther Senot se cache, puis rejoint son frère  à Pau en zone sud. Elle raconte aux élèves la peur de franchir la ligne  de démarcation, la peur d’être arrêtée. Elle retrouve son frère, reste quelque temps auprès de lui ; en novembre 1942 les Allemands envahissent la zone sud, son frère part en Espagne, Esther Senot retourne à Paris.

Elle se présente au foyer de l’UGIF qui tente de l’aider. Esther n’a pas de papiers d’identité, n’a pas la nationalité française, elle erre dans la ville. Elle est arrêtée en juillet 1943, placée dans une cellule de la Conciergerie puis emmenée dans le camp de transit de Drancy. Elle est déportée par le convoi 59 du 2 septembre 1943  vers Auschwitz-Birkenau. Esther Senot a 15 ans, l’âge des élèves qui l’écoutent.

Comme d’autres déportés l’ont fait, Esther Senot décrit les conditions horribles et inhumaines du transport, l’arrivée au camp, les « Kapos » avec leur matraque… Au moment de la sélection, on souffle à Esther Senot « Ne prenez pas d’enfants avec vous !» , c’est difficile pour elle qui souhaite aider les femmes épuisées à porter leurs enfants.

Esther Senot échappe aux chambres à gaz ; elle se fait une amie, Marie, mais vit l’enfer du camp : elle est rasée, un numéro est tatouée sur son bras, « numéro qu’il faut très vite apprendre en allemand et en polonais », l’appel à 5 h du matin, dans le froid, sous la pluie, la neige pendant l’hiver, la sélection le soir pour savoir si on est apte au travail le lendemain, les suicides aussi.

Esther Senot est d’abord affectée aux travaux extérieurs de terrassement ; dans le camp elle retrouve sa sœur Fanny puis, grâce à une amie, elle change d’affectation et passe au tissage. Mordue et blessée par un chien, Fanny  meurt dans la chambre à gaz.

Le 17 janvier 1945, les sirènes retentissent, les Kapos courent dans tous les sens ; des bruits circulent au sujet des armées russes. Le camp est évacué, Esther Senot et son amie Marie font « la marche de la mort » dans le froid, le vent,  affamées, épuisées. « Il ne faut pas s’arrêter, il faut rester debout ! » Les morts sont nombreux. Par wagon, elles arrivent au camp de Bergen-Belsen : un mouroir où sévit le typhus. Esther travaille dans une usine d’armement au  camp de Venusberg ; l’usine est bombardée, le camp évacué. Esther Senot subit à nouveau le transport en wagon à bestiaux vers Mathausen. Le camp est libéré par les Américains le 5 mai 1945.

Esther Senot est soignée avec son amie Marie dans un hôpital militaire puis celles-ci sont rapatriées le 28 mai 1945.

Le retour est difficile : Elle séjourne à l’hôtel Lutetia : visite médicale sommaire, les interrogatoires, la carte d’identité provisoire ; « au début on ne nous croyait pas ». Mme Senot est seule, elle a 17 ans. L’appartement de ses parents est occupé, elle ne peut y retourner « de toute façon le propriétaire me demandait les loyers arriérés non-payés ». « J’étais livrée à moi-même ».

Elle est aidée par une association et trouve un travail de vendeuse.

Mme Senot termine son témoignage et met en garde les élèves contre tout discours discriminatoire, raciste et xénophobe ; discours que l’on continue d’entendre dans une actualité troublée. « Pendant la guerre, les Juifs étaient des boucs émissaires, dans les autres conflits ce sont d’autres minorités ». Elle dénonce également les discours révisionnistes. Elle souligne la chance qu’ont les élèves de vivre dans une démocratie et appelle à plus de tolérance et au droit à la différence.

Aujourd’hui, Esther Senot a 89 ans ; ses 3 enfants, 6 petits-enfants et 6 arrière-petits-enfants sont  « une revanche sur la vie ! »

À la fin de son témoignage, Mme Senot est applaudie ; quelques élèves restent pour prolonger cette rencontre, pour témoigner de leur reconnaissance, poser une question ou simplement la remercier d’être venue. À la demande d’une des élèves, Mme Senot montre le numéro  tatoué sur son avant-bras : 58139.

La Shoah a fait 6 millions de morts parmi la population juive et 220 000 morts parmi les Tziganes.

CROSS du jeudi 18 mai 2017 – Infos pratiques

Nouveau cross pensé et organisé par les élèves et professeurs le

jeudi 18 mai 2017

de 13 h 25 à 16 h 20

au collège Jehan Froissart de Quiévrechain
(Participation obligatoire de tous les élèves sauf certificat médical)

de 12 h 45 à 13 h 15 :

Vestiaires du gymnase ouverts pour les demi-pensionnaires.

Les externes viendront en tenue de sport.

13 h 25 :

Appel, distribution des dossards, stockage des sacs de cours en permanence.

13 h 45 : Départ catégorie « Champion »

5 tours soit 4,5 km sans épreuve.

Remise des récompenses à 14 h 25

14 h 15 : Départ catégorie « Découverte »

2 tours soit 1,8 km avec 2 épreuves à chaque tour.

Remise des récompenses à 15 h 10

15 h : Départ catégorie « guerrier »

6 tours soit 5,4 km avec 4 épreuves à chaque tour.

Remise des récompenses à 15 h 50

15 h 40 : Départ catégorie « solidarité »

4 tours soit 3,6 km avec 4 épreuves à chaque tour.

Attention: il faut courir avec son partenaire et passer la ligne d’arrivée ensemble.

Remise des récompenses à 16 h 20

16 h 20 : Arrêt des derniers survivants sur la course solidarité… Élèves libérés.

Durant les courses, possibilité d’aller regarder les courses :

dans la cours de récréation,

dans une zone ouverte au public derrière le gymnase,

dans une zone ouverte au public entre le city et le gymnase.

Bon courage à tous !